JAQUET DROZ DEVOILE LA PREMIÈRE GRANDE SECONDE DOTÉE D’UN CHRONOGRAPHE | Jaquet Droz
19 Septembre 2019

JAQUET DROZ DEVOILE LA PREMIÈRE GRANDE SECONDE DOTÉE D’UN CHRONOGRAPHE

  • Jaquet-Droz, Grande Seconde Chronograph Ivory Enamel, J007733200, Ambiance
  • Jaquet-Droz, Grande Seconde Chronograph Ivory Enamel, J007733200, Front Back
  • Jaquet-Droz, Grande Seconde Chronograph Ivory Enamel, J007733200, Ambiance Close-Up
  • Jaquet-Droz, Grande Seconde Chronograph Off-Centere Collection, Front
  • Jaquet-Droz, Grande Seconde Chronograph Off-Centered Blue, J007830241, Ambiance Close-Up

C’était l’une des dernières complications que la Grande Seconde ne s’était pas encore appropriée. C’est aujourd’hui chose faite : le chronographe monopoussoir fait son entrée dans les collections Jaquet Droz, doté d’un mouvement exclusif. Une pièce inaugurale en série limitée est dès à présent complétée de trois variations en collection permanente.

Le chronographe est considéré par les puristes comme l’une des complications reines de la Haute Horlogerie. Bien que largement répandu, sa maîtrise reste un défi pour de nombreux horlogers. Il est également délicat d’en proposer une esthétique différente tant la montre-bracelet moderne en a décliné d’innombrables variations.

C’est avec cette double contrainte que Jaquet Droz a abordé l’introduction tant attendue d’un chronographe au sein de sa Grande Seconde. Le cahier des charges imposait ses limites : un mouvement maison pour répondre à l’excellence horlogère de Jaquet Droz, une lisibilité en toutes circonstances pour garantir l’efficacité des temps mesurés, ainsi qu’une esthétique en adéquation avec les lignes épurées de la Grande Seconde.

Un mouvement conçu sur mesure pour la Grande Seconde Chronograph

La Grande Seconde Chronograph est la résolution ultime de ces impératifs. Son mouvement est exclusif à Jaquet Droz. Il est construit autour d’une roue à colonnes, selon la grande tradition horlogère associée au chronographe. Il comporte également un spiral en silicium, qui garantit l’insensibilité de son mouvement aux champs magnétiques comme aux variations de températures. Les volumes et proportions de ce calibre ont été pensés pour s’adapter à la géométrie si singulière de la Grande Seconde.

Jaquet-Droz, Grande Seconde Chronograph Ivory Enamel, J007733200, Front Back

La réalisation de ce mouvement s’inscrit également dans le droit fil des collections historiques de Jaquet Droz. La maison avait en effet précédemment dévoilé la Grande Seconde Morte, cette authentique complication de Haute Horlogerie destinée, selon l’adage du XVIIIe siècle, à « battre la seconde » pour favoriser la mesure et la lecture des temps courts. C’est cette préoccupation chronométrique qui donna naissance, quelques années plus tard, au chronographe tel que nous le connaissons aujourd’hui. Ce n’est autre que Jean-Moyse Pouzait, un ami des Jaquet-Droz, qui fut d’ailleurs l’inventeur de la seconde morte. La Grande Seconde Chronograph dévoilée aujourd’hui en est l’héritière.

Une version inaugurale très limitée

Jaquet Droz propose deux versions de cette création : une pièce inaugurale en édition très limitée (numerus clausus de 88 pièces uniquement), complétée de trois versions qui entrent en collection permanente.

La version limitée en or rouge se singularise dès le premier regard par son cadran en émail Grand Feu. De couleur ivoire, il est une évocation directe, dans une montre-bracelet, des premières montres de poche réalisées par Pierre Jaquet-Droz.

La créativité de la Maison s’exprime plus encore avec les chiffres arabes et romains qui s’y dessinent : ils sont réalisés en émail Petit Feu, une autre technique de cuisson d’émaux qui forme ces chiffres, sans jamais trahir la régularité ni la finesse de leur tracé. Ensemble, l’émail Grand Feu du cadran et l’émail Petit Feu de ses chiffres garantissent à la pièce la parfaite tenue, des siècles durant, de ses teintes originelles.

Jaquet-Droz, Grande Seconde Chronograph Ivory Enamel, J007733200, Ambiance Close-Up

Dans le pur esprit de Haute Horlogerie traditionnelle, Jaquet Droz a habillé sa Grande Seconde Chronograph d’aiguilles en or rouge (heures, minutes, date), tandis que les aiguilles du chronographe sont en acier bleui (secondes, minutes). Pour faciliter la lecture du temps mesuré, les indications des minutes et des secondes du chronographe ont été réalisées en émail Petit Feu bleu. Enfin, avec la même volonté de servir l’esthétique par la technique, la date, indiquée par une aiguille en or à pointe rouge, est rétrograde. Cet ingénieux mécanisme permet de préserver les proportions parfaites du « 8 » de la Grande Seconde sans que cette aiguille de date ne vienne en butée contre l’axe central de la seconde. C’est suivant ce même désir de préserver les lignes de la Grande Seconde que le chronographe est ici monopoussoir, évitant l’ajout de poussoirs additionnels de marche / arrêt et remise à zéro qui auraient dénaturé la pureté de la boîte.

Une collection déjà constituée

En complément, Jaquet Droz dévoile dès aujourd’hui trois autres variations de ce garde-temps. Plus contemporaines, elles se distinguent par deux éléments.

Jaquet-Droz, Grande Seconde Chronograph Off-Centere Collection, Front

Le premier : un boitier en acier, toujours de 43 mm. Ses variations sont tantôt parées d’un cadran en argent sablé, bleu ou gris taupe dont les finitions sont obtenues par un sablage sec réalisé à la main, différent des sablages humides utilisés jusqu’à présent. C’est une première pour ce modèle de Grande Seconde Chronograph et qui accentue la profondeur du grain. Les nouveaux tons de bleu et de gris chaud n’avaient jusque-là jamais été utilisés par Jaquet Droz.

Jaquet-Droz, Grande Seconde Chronograph Off-Centered Blue, J007830241, Ambiance

Second élément différenciant de ces trois modèles en acier : leur cadran décentré. C’est une approche que Jaquet Droz a déjà éprouvée sur sa Grande Seconde en d’autres collections. La maison y apporte ici un souffle nouveau qui, appliqué à ce nouveau chronographe, lui confère une esthétique moderne, atypique et dynamique, à l’image de la couronne aujourd’hui placée à 4h et qui parachève l’originalité de ces modèles. Ces quatre versions partagent toutes une masse oscillante très épurée, conçue pour admirer la beauté du mouvement manufacture assemblé à la main. Ensemble, ces variations écrivent un nouveau chapitre de l’histoire de la Grande Seconde de Jaquet Droz.

“Some watches tell time. Some tell a story”

Découvrez-en plus sur cette pièce exceptionnelle