05 Novembre 2014

Jaquet Droz va dévoiler sa première collection dédiée à l’Art de la danse lors de la représentation du Béjart Ballet Lausanne à Tokyo.

  • BEJART BALLET LAUSANNE_NINTH SYMPHONY_TOKYO_JAQUET DROZ_980

La Suisse fête les 150 ans du premier Traité de Commerce et d'Amitié entre la Confédération Helvétique et le Taikun, correspondant à l’établissement des premières relations commerciales entre les deux pays. Dans le même temps, Jaquet Droz rend un hommage exceptionnel à un pays qui lui est particulièrement cher : le Japon. Depuis sa création au Siècle des Lumières, la Manufacture de La Chaux-de-Fonds n’a jamais cessé d’entretenir avec le pays du Soleil Levant une relation singulière. Les parallèles artistiques et créatifs, le goût partagé des métiers d’Art et de l’excellence de la main sont toujours allés de pair avec une même fascination pour le défi mécanique. Les montres, exportées dès le 18ème siècle à travers l’agent londonien James Cox incarnent ce rapport de fascination réciproque. Les automates androïdes – l’une des spécialités les plus stupéfiantes de Jaquet Droz – ne sont pas sans rapport avec les karakuri ningyo, ces poupées automatiques fabriquées à la même époque dans cet Orient extrême. Ainsi, et depuis bientôt trois siècles, Jaquet Droz et le Japon n’ont de cesse de tisser des liens privilégiés, faits d’admiration et de fascination réciproque.

BEJART BALLET LAUSANNE_NINTH SYMPHONY_TOKYO_JAQUET DROZ

Lorsque Maurice Béjart présente la 9ème symphonie de Beethoven en 1964, elle devient très vite l’un des chefs d’œuvre : un coup d’éclat inouï, célébrant la fraternité des hommes et la fusion intime du corps et de la musique. Pour fêter cet événement, la marque aux deux étoiles dévoilera à Tokyo deux garde-temps en s’inspirant des chorégraphies les plus emblématiques de Maurice Béjart. Puissamment évocateurs, les deux garde-temps incarneront les noces de la musique, de la danse, de l’art et de la grâce du mouvement. Pièces à découvrir le lundi 10 novembre.

BEJART BALLET LAUSANNE_NINTH SYMPHONY_TOKYO_JAQUET DROZ