Shopping cart

Votre panier est vide
14 Avril 2014

Le paillonage, l’art hors du temps signé Jaquet Droz

Mariage de l’azur et de l’or, dessin d’une infinie délicatesse, réalisation d’une exigence inouïe, le paillonage est depuis le 18ème siècle une technique ornementale dans laquelle les artisans de Jaquet Droz ont toujours excellé. C’est avec une minutie extraordinaire qu’ils continuent aujourd’hui de fabriquer des cadrans selon la méthode de l’émail grand feu, au cours de plusieurs cuissons et à des températures avoisinant parfois les 1000 degrés. Seul l’œil averti sait déceler quand la couleur sera parfaitement homogène, et que le motif dessiné par les paillons en or, disposés avec la précision d’une main de chirurgien, viendra se figer sous le fondant translucide de l’émail.

 
 

 Perpétué depuis plusieurs siècles, le paillonage est aujourd’hui à l’honneur de  trois nouveaux modèles : une Petite Heure Minute de 39 mm de diamètre, une montre de poche de 50 mm auxquelles vient s’ajouter une Grande Seconde de 43 mm. Sur chacun de ces garde-temps, le motif a été réinventé, jouant sur davantage de rondeur pour évoquer l’univers floral cher à Jaquet Droz. Les aiguilles en acier bleui répondent au bleu outremer du cadran, tandis que la lumière du boîtier en or  rouge semble réfléchir le chatoiement des paillons, sur un bracelet en alligator noir ou bleu. 

Proposés en éditions limitées à 8 exemplaires chacun, ces trois modèles ne sont pas uniquement une démonstration des savoir-faire des ateliers d’art de Jaquet Droz. Ils sont aussi la nouvelle preuve que la beauté née de la main de l’homme sait transcender le temps.