Shopping cart

Votre panier est vide
21 Décembre 2012

PETITE HEURE MINUTE DRAGON PAR JAQUET DROZ

C'est l'histoire d'une rencontre : celle d'un pays et d'un horloger. Depuis leur découverte mutuelle il y a plus de trois siècles, Jaquet Droz et la Chine ne se sont jamais vraiment quittés, la Manufacture célèbre aujourd’hui le nouvel an chinois avec la Petite Heure Minute Dragon, un garde-temps précieux à l’éclat exceptionnel. Mythe fondateur de la civilisation chinoise, le Dragon n’a de cesse de fasciner les hommes et les femmes de pouvoir. Ses deux cornes, ses dix griffes et ses quatre dents ont fait du Dragon Impérial le plus célèbre d’entre eux. Symbole de la plus haute autorité, cet animal fantastique dissimule dans les replis de sa gorge une perle à la puissance phénoménale, incarnation du bonheur mais aussi de la sagesse de l’Empereur et de la justesse de ses décisions. Sans doute Pierre Jaquet Droz connaissait-il la puissance et la symbolique du Dragon Impérial pour avoir initié, dès le siècle des Lumières, les privilégiés de la Cité Interdite à la magie de l’horlogerie suisse. Trois siècles plus tard, la marque fondée par cet explorateur visionnaire rend hommage au Nouvel An Chinois et à l’Année du Dragon en dévoilant la Petite Heure Minute Dragon. Sur l’un de ses garde-temps les plus iconiques, où la taille du compteur décentré permet la pleine expression de l’art cadranier, Jaquet Droz, reconnu pour sa maîtrise de l’émail et la délicatesse de ses peintures sur émail fait appel à un nouveau savoir. En ajoutant aux pigments d’infimes paillettes d’or, Jaquet Droz repousse les frontières du beau et du défi relevé par les artisans-peintres, qui consacreront une semaine entière de leur travail à chaque pièce, lui conférant ainsi une luminosité spectaculaire et un volume inédit. Sur fond d’émail grand feu ivoire, deux dragons se disputent la perle : la dramaturgie, d’une intensité inédite, exploite au mieux l’espace vierge du cadran. A l’éclat des écailles, répondent la lumière d’un généreux boitier en or rouge de 43 mm et la silhouette affûtée des aiguilles lancines, elles aussi en or. De subtiles touches de rouge renforcent la puissance évocatrice du dessin. L’élégance classique des indicateurs en caractères romains évoque discrètement le dialogue entre orient et occident, ainsi que l’inscription de ce garde-temps dans la tradition Jaquet Droz, faite d’innovation, d’exploration, mais aussi de fidélité à son histoire et à ses métiers. Posée sur un bracelet en alligator brun rembordé main, la Petite Heure Minute Dragon est équipée d’un mouvement mécanique à remontage automatique à double barillet, animé par une masse en or gris 22 carats. Edité à 88 exemplaires seulement, gravé chacun d’un numéro, doté d’une réserve de marche de 68 heures et étanche à 30 mètres, ce garde-temps est une œuvre d’art pensée comme une exceptionnelle invitation au voyage dans le temps, dans l’espace et les plus belles cultures du monde.