DEUX NOUVELLES SÉRIES TRÈS LIMITÉES PERPÉTUENT L’ART DU PAILLONNAGE | Jaquet Droz
26 Mai 2020

DEUX NOUVELLES SÉRIES TRÈS LIMITÉES PERPÉTUENT L’ART DU PAILLONNAGE

  • Jaquet Droz, The Art of Paillonné Enameling, J003033437, J005003244, Ambiance
  • Jaquet Droz, Grande Seconde Paillonnée, J003033437, Front Back
  • Jaquet Droz, Petite Heure Minute Paillonnée, J005003244, Front Back
  • Jaquet Droz, Grande Seconde Paillonnée, J003033437, Workshop

Fleur de Lys et Fleur de Vie, motifs floraux chers à l’imaginaire naturaliste de Jaquet Droz, remettent en avant cette technique décorative ancestrale.

Un métier d’art rare, reconnu comme tel il y a trois siècles : le paillonnage. Il n’est presque plus pratiqué de nos jours. Trois siècles, c’est également en ce temps que se fondait la dynastie Jaquet-Droz, dont la maison éponyme perpétue aujourd’hui la tradition.

Jaquet Droz, Grande Seconde Paillonnée, J003033437, Front Back

La rencontre de ces deux histoires revêt donc aujourd’hui un caractère exceptionnel. Elles se retrouvent à la Chaux-de-Fonds, au cœur des Ateliers d’Art de Jaquet Droz. C’est là, nichées au creux de la vallée horlogère, que sont nées les deux dernières œuvres horlogères de la maison : la Grande Seconde Paillonnée « Fleur de Lys » et la Petite Heure Minute Paillonnée « Fleur de Vie ».

Jaquet Droz, Petite Heure Minute Paillonnée, J005003244, Front Back

Ces deux pièces en or rouge se singularisent par l’art du paillon, technique décorative séculaire. Son principe repose sur celui des cadrans en émail Grand Feu, autre art décoratif cher à Jaquet Droz. Un guillochage est tout d’abord réalisé sur une base de cadran en or. Cette dernière est ensuite recouverte d’un émail coloré mais translucide, qui laisse donc apparaître les motifs guillochés. Plusieurs couches d’émail, individuellement cuites au four, se succèdent ainsi. A ce stade, la dextérité des artisans Jaquet Droz est essentielle : chaque nouvelle couche d’émail, chaque cuisson, offre le risque d’une brisure ou d’une imperfection qui conduirait à tout reprendre de zéro. La couleur de l’ensemble est à ce stade encore légèrement variable. Elle dépend, elle aussi, de chaque cuisson.

Jaquet Droz, Grande Seconde Paillonnée, J003033437, Workshop

Ce n’est qu’ensuite que de délicats motifs découpé dans de fine feuille d’or, les paillons, sont déposés à la main, un à un, pour former une figure déterminée. Une fois le décor réalisé, ils sont à leur tour recouverts d’une nouvelle couche d’émail, cuite au même four. Translucide, elle protègera le motif paillonné pour les siècles à venir, le figeant presque pour l’éternité.

Pour ces deux nouvelles pièces extrêmement limitées à huit exemplaires chacune (numerus clausus), Jaquet Droz a choisi deux motifs ornementaux distincts : la Fleur de Lys et la Fleur de Vie. La première est symbole des rois et des empereurs. Encore aujourd’hui, on la trouve de la France au Missouri en passant par l’Angleterre, la Finlande, l’Allemagne ou l’Espagne comme témoin d’une très longue tradition héraldique.

Belle représentation de la création et la croissance de tout ce qui vit sur terre, La Fleur de Vie est quant à elle un motif géométrique qui a traversé les millénaires et les cultures. Concentré du nombre d’or (technique de design qui permet d'obtenir des proportions parfaites), elle se compose de cercles qui se superposent et s’entrecroisent. La perfection et la délicatesse de son dessin ont séduit depuis l’Assyrie jusqu’à l’Égypte, en passant par la Chine et la France – on en retrouve même sous la plume de Léonard de Vinci. Aujourd’hui, ces deux nouveaux motifs reprennent vie au cœur de la Suisse horlogère des Ateliers d’Art de Jaquet Droz, là où la maison poursuit son Art de l’Émerveillement.

“Some watches tell time. Some tell a story”

Découvrez-en plus sur cette pièce exceptionnelle