The 8 Codes Of Jaquet Droz | Jaquet Droz

Les 8 Codes de Jaquet Droz

Les Jaquet-Droz se sont créés une identité à travers leur histoire, leurs œuvres, leurs rencontres. À chaque nouveau voyage, la signature Jaquet Droz devint de plus en plus reconnaissable par des signes distinctifs, des codes, que nous retrouvons aujourd’hui au cœur de l’ADN de la marque : la Grande Seconde, les automates, les Ateliers d’Art, les cadrans en émail, le galbe du boîtier, une mécanique d’exception, les minéraux et le Numerus Clausus synonyme d’exclusivité.

1 / GRANDE SECONDE

Son élégance est une promesse d’éternité. Jamais dans l’histoire de l’horlogerie l’audace du dessin n’a été illustrée avec autant de noblesse, dans un souci d’épure que tous les modèles Grande Seconde ne cessent de réaffirmer. Sur un même cadran, les heures et minutes décentrées à 12 heures embrassent les secondes situées à 6 heures : une esthétique à la poésie avant-gardiste, au cœur même de l’identité de Jaquet Droz. Dessiné par deux compteurs sur un cadran, le chiffre 8 détermine aussi la rareté des séries limitées et des productions les plus exclusives : symbole de l’infini et de l’éternité, il est une des références majeures, magique et numérologique de la marque. Jonglant avec les chiffres arabes et les chiffres romains, invitant à une perception inédite de chaque instant, les compteurs décentrés mettent en scène une nouvelle façon de percevoir le Temps. Du XVIIIème siècle au troisième millénaire, la Grande Seconde est la source d’inspiration pérenne des Ateliers de Haute Horlogerie de La Chaux-de-Fonds: une icône intemporelle déclinée au fil des ans et des collections dans ses expressions les plus exclusives.

2 / AUTOMATES

A l’heure où s’élabore l’encyclopédie, où les sciences gagnent leurs lettres de noblesse, alors que frémissent les bases de la révolution industrielle, Pierre Jaquet-Droz s’emploie à faire de son métier un véritable défi : celui de copier le vivant. Ses automates – l’Écrivain, la Musicienne et le Dessinateur – aujourd’hui exposés au Musée d’Art et d’Histoire de Neuchâtel vont émerveiller de nombreuses têtes couronnées de l’époque. Renouant avec cet Art de l’Émerveillement, Montres Jaquet Droz fait découvrir aujourd’hui ses nouveaux trésors. Les artisans ont notamment imaginé The Bird Repeater, garde-temps entièrement animé, The Charming Bird, premier oiseau chanteur miniature sur montre bracelet directement inspiré des célèbres automates cage à oiseaux du XVIIIème siècle et pour finir, The Lady 8 Flower, premier automate dédié spécialement aux femmes. Autant de performances mécaniques virtuoses, qui, dans une civilisation hypnotisée par le digital, affirment leur fidélité absolue à un métier plus noble et plus authentique que jamais : celui d’horloger.

Découvrir

3 / ATELIERS D’ART

Perpétuer la tradition ancestrale de décoration fine instaurée par Pierre Jaquet-Droz, en l’accompagnant dans le temps et la rendant contemporaine, tel est le défi relevé par les artisans de la Maison Horlogère. Au XVIIIème siècle, les Jaquet-Droz étaient des précurseurs dans le domaine de la décoration de grand luxe. À travers leurs œuvres, ils ont contribué à faire vivre toute une génération d’artisans. En effet, l’émail du boîtier agrémenté de paillons ou de peinture ou encore le travail de la sculpture et de la gravure ont très largement contribué au succès et à la renommée des Jaquet-Droz : montres de poche, urnes, tabatières, cages à oiseaux…, ces chefs d’œuvre en étaient tous ornés. Ces savoir-faire ont été adoptés bien plus tard par les émailleurs de l’époque. Au sein des Ateliers d’Art Jaquet Droz, ces artisans au savoir-faire exceptionnel brillent dans les arts décoratifs. La peinture, la gravure, la sculpture, le paillonnage ou encore l’émaillage, autant d’arts miniaturisés et intégrés à des garde-temps qui deviennent dès lors de véritables chef d’œuvres.

Découvrir

4 / ÉMAIL GRAND FEU

C’est l’un des savoir-faire qui signe l’exception Jaquet Droz : l’Émail Grand Feu. Alliant méthodes de fabrication traditionnelles avec technologies de dernières générations, les artisans Jaquet Droz ont fait face aux évolutions des garde-temps et de leurs contraintes techniques, maîtrisant aujourd’hui parfaitement les techniques de fabrication d’un cadran au plat et à la forme irréprochables. Jouant avec la finesse des poudres et la précision des fours, les maîtres cadraniers sont les seuls à connaître la formule donnant naissance à ces cadrans à la couleur et au grain absolument uniques. Une fois la pièce finie, celle-ci est inaltérable, l’émail conservant sa beauté et son éclat durant des siècles, résistant indéfiniment à l’usure du temps. L’Émail Grand Feu est le signe distinctif des garde-temps Jaquet Droz depuis le XVIIIème siècle et réinterprété dans les collections contemporaines.

5 / BOÎTIER

Il est l’écrin dans lequel viennent se nicher les merveilles mécaniques qui rythment chaque instant de la vie. Bassiné, la beauté de son galbe n’a d’égale que la perfection de ses dimensions, minutieusement étudiées pour accueillir des calibres d’exception. C’est là aussi que s’expriment les choix, les désirs et les envies : ceux de la puissance de l’acier, de l’éclat majestueux de l’or, de l’inaltérable élégance de la céramique, ou de la légèreté du titane. C’est parce qu’il est si essentiel que le boîtier des garde-temps Jaquet Droz fait l’objet de pas moins de 80 opérations différentes. Au cours de celles-ci, la main des artisans reste, de tous les outils de travail, le plus privilégié. À cela s’ajoute une forme de glace en saphir propre à Jaquet Droz directement inspirée des montres de poche du XVIIIème siècle.

6 / MECANIQUE D’EXCEPTION

Depuis bientôt trois siècles, Jaquet Droz réserve à ses garde-temps ce que l’innovation technologique a de meilleur à offrir en matière d’horlogerie. Les mouvements mécaniques Jaquet Droz, à remontage automatique ou manuel, sont tous assemblés, terminés à la main et gravés d’un trèfle à trois feuilles, signature secrète du fondateur de la marque. Depuis 2014, le mouvement Jaquet Droz connait une évolution majeure, avec l’intégration du spiral en silicium et de l’ancre à cornes inversées. Parfaitement souple, le silicium est un matériau dont l’utilisation n’est maîtrisée que par quelques Maisons Horlogères. Insensible aux chocs, aux écarts de température et de pression, il possède des qualités telles qu’il ne subit pas les champs magnétiques et bénéficie d’une parfaite stabilité dans le temps. A l’image de tous ses mouvements assemblés à la main, Jaquet Droz joue avec la finesse des finitions qui contribuent à offrir une signature esthétique exclusive, visible à travers le fond transparent de la montre. Associant à cette nouvelle modernité une exécution dans les règles de l’art, le soleillage décentré, les ponts agrandis, les finitions mariant le gris et le noir offrent un esprit plus contemporain tout en s’intégrant parfaitement à l’ADN ornemental des Ateliers de Haute Horlogerie Jaquet Droz. Depuis ses débuts dans l’horlogerie en 1738, Jaquet Droz se spécialisa d’emblée dans la production de montres de grand luxe, à musique, à automates et à grandes complications. C’est dans ce rayonnement précieux que palpitent les complications horlogères et poétiques : automates, tourbillon, répétition minutes, seconde morte, quantième perpétuel, heure sautante ou chronographes… parce que le temps ne s’exprime pas dans une seule dimension, Jaquet Droz décline également tous les codes de sa pluralité, de la date rétrograde à l’indication des phases de lune.

7 / MINÉRAUX

Dans l’immensité inerte de la Terre réside un trésor lumineux. Roches, cristaux et minéraux nous rappellent que la nature est une artiste. Nés dans les entrailles de notre planète ou aux confins de l’univers, ils inspirent une émotion rare et sans cesse renouvelée. Jaquet Droz capture l’éclat naturel des pierres et en pare ses cadrans. Taillés dans des matières frustes à l’état brut, elles se révèlent fascinantes une fois travaillées. Ainsi habillées, les montres minérales de Jaquet Droz deviennent naturellement uniques. Leurs jeux de lumière, de couleur et de profondeur transcendent la matière pour entrer dans le royaume de la beauté.

8 / NUMERUS CLAUSUS

Le véritable luxe sait se faire rare. Avec ses pièces uniques et ses éditions limitées en numerus clausus de 1, 8, 28 ou 88 exemplaires, Jaquet Droz maîtrise aussi l’art de l’exclusivité : une haute couture horlogère dont l’élégance n’a d’égale que le défi permanent illustré également à travers la personnalisation.