JAQUET DROZ CÉLÈBRE SON 280E ANNIVERSAIRE AVEC UNE PIÈCE D’EXCEPTION, L’AUTOMATE À RÉPÉTITION MINUTE « PARROT REPEATER POCKET WATCH » | Jaquet Droz
15 Juin 2018

JAQUET DROZ CÉLÈBRE SON 280E ANNIVERSAIRE AVEC UNE PIÈCE D’EXCEPTION, L’AUTOMATE À RÉPÉTITION MINUTE « PARROT REPEATER POCKET WATCH »

  • TO MARK ITS 280TH ANNIVERSARY, JAQUET DROZ PRESENTS THE PARROT REPEATER POCKET WATCH, A ONE-OF-A-KIND AUTOMATON WITH MINUTE REPEATER
  • TO MARK ITS 280TH ANNIVERSARY, JAQUET DROZ PRESENTS THE PARROT REPEATER POCKET WATCH, A ONE-OF-A-KIND AUTOMATON WITH MINUTE REPEATER
  • TO MARK ITS 280TH ANNIVERSARY, JAQUET DROZ PRESENTS THE PARROT REPEATER POCKET WATCH, A ONE-OF-A-KIND AUTOMATON WITH MINUTE REPEATER
  • TO MARK ITS 280TH ANNIVERSARY, JAQUET DROZ PRESENTS THE PARROT REPEATER POCKET WATCH, A ONE-OF-A-KIND AUTOMATON WITH MINUTE REPEATER
  • TO MARK ITS 280TH ANNIVERSARY, JAQUET DROZ PRESENTS THE PARROT REPEATER POCKET WATCH, A ONE-OF-A-KIND AUTOMATON WITH MINUTE REPEATER
  • TO MARK ITS 280TH ANNIVERSARY, JAQUET DROZ PRESENTS THE PARROT REPEATER POCKET WATCH, A ONE-OF-A-KIND AUTOMATON WITH MINUTE REPEATER
  • TO MARK ITS 280TH ANNIVERSARY, JAQUET DROZ PRESENTS THE PARROT REPEATER POCKET WATCH, A ONE-OF-A-KIND AUTOMATON WITH MINUTE REPEATER
  • TO MARK ITS 280TH ANNIVERSARY, JAQUET DROZ PRESENTS THE PARROT REPEATER POCKET WATCH, A ONE-OF-A-KIND AUTOMATON WITH MINUTE REPEATER
  • TO MARK ITS 280TH ANNIVERSARY, JAQUET DROZ PRESENTS THE PARROT REPEATER POCKET WATCH, A ONE-OF-A-KIND AUTOMATON WITH MINUTE REPEATER
  • TO MARK ITS 280TH ANNIVERSARY, JAQUET DROZ PRESENTS THE PARROT REPEATER POCKET WATCH, A ONE-OF-A-KIND AUTOMATON WITH MINUTE REPEATER

Toute famille est portée par un projet de vie commun, un même élan qui tend à son épanouissement et son développement. Il en allait déjà ainsi au temps de Pierre Jaquet Droz. Eduqué à l’horlogerie par les ainés de sa famille, il travaillera avec son beau-père, puis avec son fils Henri-Louis, alliant tous ensemble génie mécanique et vision d’avant-garde de l’horlogerie.

280 ans plus tard, le même esprit règne toujours à l’atelier Jaquet Droz, revenu en son berceau familial de La Chaux-de-Fonds. C’est là, dans le plus grand secret depuis presque trois ans, que tous les métiers de la maison se sont alliés pour donner vie à une pièce d’exception qui marquera l’histoire de Jaquet Droz pour son 280ème anniversaire : la Parrot Repeater Pocket Watch.

Cette pièce unique, Numerus Clausus 1/1, a ainsi pour particularité de rassembler, dans une même montre de poche, la totalité des métiers présents chez Jaquet Droz. Il en va ainsi des métiers d’horlogerie comme des métiers d’art. La Parrot Repeater Pocket Watch reprend ainsi la longue tradition des automates, portée en son temps par Pierre Jaquet Droz, la menant aujourd’hui vers de nouveaux horizons techniques, créatifs et artistiques.

Cette authentique œuvre d’art dépeint un tableau animé naturaliste. Il est centré autour des oiseaux, un animal cher à Jaquet Droz pour sa poésie comme pour ses chants, en de nombreuses occasions mis en musique par ses fameux automates « Bird Repeater ».

Au cœur de cette composition, un couple de perroquet Ara choisi pour la beauté de ses couleurs veille sur ses deux poussins. Chacun des cinq perroquets est animé : celui de gauche bouge entièrement, celui de droite bouge la tête. Le premier poussin éclot de son œuf tandis que l’autre se lance dans un mouvement de va-et-vient. Cette cellule familiale, chère à Jaquet Droz et à son histoire, prend place dans une luxuriante jungle où se déploient lianes, hibiscus, oiseau du paradis, ainsi qu’un cascade animée au pied de laquelle vient s’abreuver un tigre. Un autre tigre est peint à 6h, en contrebas d’un cadran en nacre survolé de deux aiguilles en or.

Jaquet Droz, Parrot Repeater Pocket Watch, enamel painting on engraved foliage

Tous les métiers d’art de Jaquet Droz se sont unis pour donner vie à ce tableau. La végétation luxuriante déploie ses vives couleurs grâce à de la peinture miniature. La gravure miniature apporte relief et profondeur à chacun des motifs. Le tronc, les oiseaux et le nid sont des appliques en or, peintes puis rapportées à la main sur le cadran. Un délicat sertissage traditionnel vient faire resplendir d’innombrables couleurs sur le pourtour de la boite en or rouge.

Jaquet Droz, Parrot Repeater Pocket Watch, back cover macaw enamel painting

Celle-ci se voit protégée par deux couvercles. Côté fond, un Ara est représenté par de la peinture émail grand feu, dotée de paillons. Il s’agit d’une peinture réalisée non pas avec des pigments traditionnels mais avec d’authentiques émaux, réduits à la main en poudre très fine ensuite mélangée avec de l’huile (et non de l’eau). Avec cette préparation inédite, une peinture miniature est réalisée puis cuite au four selon les mêmes règles que l’émail Grand Feu. L’artiste procède ensuite au dépôt de paillons, également faits à la main, avant que l’ensemble ne soit protégé de fondant (émail translucide), cuit de nouveau au four, puis intégralement poli à la main.

Côté cadran, le couvercle s’habille de lianes et feuilles tropicales serties en émail grand feu et s’étirant en hauteur, laissant deviner entre chacune d’elles la merveille animée du cadran qu’elles protègent. Cette composition sur deux faces pourra d’ailleurs être admirée des deux côtés grâce à un écrin spécialement conçu pour la Parrot Repeater Pocket Watch, peint à la main, au sein duquel la montre sera suspendue par sa chaine en or rouge et tournera sur elle-même.

Chacun de ces deux couvercles peut être individuellement ouvert par un système à double secret dissimulé au sein du pendant. Cet élément situé à midi, permettant la suspension de la montre par sa chaine, abrite à lui seul deux inventions de Jaquet Droz faisant l’objet d’un dépôt de brevet. La première concerne la manipulation à effectuer pour ouvrir chacun de ces couvercles. La seconde concerne la couronne, située à midi, une première chez Jaquet Droz pour ce type d’automate.

Le cœur battant de cette montre de poche dotée de 668 composants, est un calibre mécanique unique en Haute Horlogerie, un automate à répétition minute avec timbre cathédral. Une targette située sur la boîte à 9h permet d’actionner simultanément les automates ainsi que la sonnerie indiquant les heures, quarts et minutes. Le tableau de la Parrot Repeater Pocket Watch prend alors soudainement vie, perpétuant l’art de l’émerveillement inventé par Jaquet Droz il y a exactement 280 ans.

“Some watches tell time, some tell a story”

Découvrez-en plus sur cette pièce exceptionnelle

Découvrir toute l'actualité de la marque